Hans Reiser

Le créateur du très populaire système de fichier ReiserFS utilisé notamment sous Linux a été reconnu coupable du meurtre de sa femme Nina par un jury populaire de Oakland en Californie.

Bien que le corps de celle-ci n’ait jamais été découvert, sa disparition joint à une série de faits troublants à convaincu que le talentueux programmeur, pris dans la tourmente d’une bataille judiciaire après une procédure de divorce, à tué sa femme. En effet ils se disputaient la garde de leurs enfants et la propriété de la société Namesys.

Disparition

Hans Reiser et Nina

Hans Reiser et Nina

Après avoir déposé ses enfants à la maison, Nina Reiser à disparu sans laisser de traces. La défense soutenait qu’elle pourrait encore réapparaître puisque son corps n’a jamais été retrouvé ou qu’elle pouvait être retournée en Russie où elle est née. Mais d’autres faits ont pesé lourd. Des traces de son sang au domicile de son ex-mari et dans sa voiture. Le revêtement du siège passager et le tapis de la voiture qui ont été changés et celle-ci entièrement lavée. Le désintérêt de Hans pour les recherches. On l’avait arrêté avec en poche son passeport et des milliers de dollars.
En outre tous ceux qui connaissent Nina assurent qu’elle n’aurait jamais abandonné ses enfants.
Un ami de Reiser, Sean Surgean, également ancien amant de sa femme a reconnu dans une confession avoir tué huit personnes, mais cela a été jugé sans rapport avec l’affaire.

Hans Reiser avait été arrêté en octobre 2006. Après deux jours et demi de délibération, le jury l’a condamné à 25 ans de prison.

Source. Détail du procès et vidéo.

Rebondissement

Rebondissement dans l’affaire Hans Reiser après la condammation. Celui-ci offre de divulguer l’endroit où se trouve le corps de sa femme, en échange d’une réduction de peine.
Des pourparlers sont en cours avec le procureur pour le changement du chef d’inculpation en meurtre au second degré ce qui ne lui vaudrait plus qu’une peine de 15 ans.
Noter qu’au cours de l’instruction, il avait décliné un arrangement avec la justice, comme cela se fait aux Etats-Unis pour une peine de 11 ans de prison s’il plaidait coupable.
Source: http://blog.wired.com/27bstroke6/2008/06/hans-reiser-off.html

Découverte du corps de la victime

Prison aux USA

Prison aux USA

Hans Reiser conduit la police à l’endroit où il avait enfoui le corps de sa femme, Nina.
Celui-ci se trouvait à moins d’un kilomètre de son domicile dans les collines d’Oakland.
En contrepartie, il devrait bénéficier d’une réduction de peine.
Rappelons qu’il avait toujours clamé son innocence et prétendu que sa femme était partie en Russie. Mais la condammation à 25 ans de prison l’a convaincu de l’inutilité de cette position.
Source: http://www.sfgate.com/cgi-bin/article.cgi?f=/c/a/2008/07/07/BAN011LDR8.DTL

Jugement final

Hans Reiser à reconnu avoir étranglé sa femme, puis qu’il a passé deux jours dans les montagnes pour creuser une tombe et cacher le corps.
Selon l’accord passé avec les authorités dans le cas ou il indiquerait l’endroit ou était caché le corps, il a été condamné le 29 août à un sentence de « 15-to-life » pour meurtre au second degré, (ce qui signifie qu’il est condamné à perpétuité mais peut être libéré sur parole après 15 ans) au lieu des 25 ans pour meurtre au premier degré requis initialement contre lui.
Noter qu’avant le premier procés, il lui avait été proposé une sentence de 3 ans en échange d’un plaider coupable, ce qu’il avait réfusé.
Source: http://www.sfgate.com/cgi-bin/article.cgi?f=/c/a/2008/08/29/BAIQ12KT15.DTL

Ses dernières paroles après l’énoncé de la sentence:

« Vous savez, Nina était merveilleuse à certains égards, je suis vraiment désolé! ».