Meredith Kercher et Amanda Knox

Petit meurtre entre membres de Facebook, c’est le nom que lui aurait donné Danny Boyle s’il s’agissait d’un film. Erasmus les a réunis dans la même ville, Facebook les a fait se rencontrer, Meredith Kercher la victime et les trois suspects du meurtre.

Le 4 décembre 2009, Samantha Knox a été condamnée à 26 ans de prison et Sollecito à 25 ans. Le troisième accusé, Guede, à été condamné auparavant à 30 ans.

Le 3 septembre 2011, Amanda Knox est acquittée par la cour d’appel.

La particularité de cette affaire, c’est que les protagonistes avaient des fiches sur le site Facebook qui dévoilait leur personnalité et que l’on trouve même des vidéos où ils se mettent en scène. C’est d’ailleurs grâce à ses connexions sur Facebook qu’un des suspects est retrouvé et arrêté.

La victime

Elle est née en février 1985 à Londres en Angleterre et vivait dans cette ville. Ses études à l’université de Leeds en langues Allemandes et Italienne lui font malheureusement joindre le projet Erasmus qui l’envoie en Italie dans le cadre d’échange d’étudiants entre universités. On la présente comme timide et sage, vivant à l’écart de la vie étudiante nocturne de Pérouse.

Elle partageait un logement avec Amanda Knox, un des suspects.

Le meurtre

Meredith Kercher a été trouvée assassinée, baignant dans son sang, le 2 novembre 2007 à l’aube dans sa maisonette à Pérouse en Italie. Ce n’est que huit mois après sa mort que trois suspects, déjà incarcérés, ont été inculpés pour meurtre, torture, viol et vol.

Meredith Kercher

Meredith Kercher

Meredith a passé le début de la soirée avec un amie, puis est rentré chez elle où se trouvaient les autres, apparemment sous l’emprise de la cannabis. Sur ce qui s’est passé ensuite on ne peut faire que des conjectures.

Elle serait morte entre 20 et 23 heures le 1 novembre selon le légiste. Elle a probablement eu une longue agonie car sa blessure à la carotide n’était pas fatale. Son corps était couvert d’ecchymoses.
Il est découvert après que la police italienne, ayant trouvé son téléphone portable dans un jardin, soit venu à son domicile le lui restituer. Raffaele leur ouvre la porte et prétend que Meredith dort dans sa chambre. Mais ils insistent pour entrer.

Les armes du crime semblent être un morceau de vitre et un petit couteau. La porte de la chambre était fermée. On pouvait penser que l’assassin soit entré et sorti par une fenêtre. Cependant, le lendemain sa colocataire, Amanda Knox, est interpellée par deux policiers dans une laverie où elle se trouvait en compagnie d’un nord-africain, alors qu’elle lavait des vêtements et des chaussures tachés de sang.

On a retrouvé chez Sollecito un couteau pouvant être l’arme du crime, ayant l’ADN d’Amanda sur le manche et celui de Meredith sur la lame. (Ref.)

Selon la juge Claudia Matteini, Amanda Knox et Rafaelle Sollecito recherchaient des sensations sexuelles extrêmes, et voulaient que la victime participe à leurs ébats. La thèse des enquêteurs est que la victime aurait refusé de participer à une orgie et aurait été torturée et tuée par les trois suspects pour ce motif. Elle n’avait consommé ni alcool ni drogue.

Ses funérailles ont eu lieu le 14 décembre 2007 à Coulsdon dans la banlieue de Londres.

Erasmus

C’est un programme Européen lancé en 1987 qui permet aux étudiants de partir étudier entre 3 mois et un an à l’étranger.
Le nom est inspiré par celui du philosophe du 15 ième siècle Erasme, qui voyageait pour s’enrichir et développer son humanisme.

Les suspects

Ils ont été interpellés quelques jours après le crime.

Amanda Knox

Etudiante à Seattle (Washington, USA), elle avait 21 ans à l’époque.

Amanda Knox

Amanda Knox

Très libérée, à l’opposé de la victime, elle se serait vantée d’avoir fait l’amour avec un inconnu dans le train qui l’amène à Pérouse.

Elle avait mis en ligne sur MySpace une nouvelle intitulée «Baby Brother», qui est l’histoire d’une fille droguée et violée par une autre fille…

Elle trouve sur un panneau de l’université l’annonce proposant un logement en partage et s’y rend. Elle décrit sur MySpace la victime et ce logement dans des termes élogieux. (Ref).

Arrêtée le 6 novembre 2007, elle donne des versions contradictoires sur les évènements de la nuit du 1 novembre.

Dans une première version des faits, elle accuse Patrick Diya Lumumba, un congolais propriétaire d’un bar à Pelugia qui l’employait occasionnellement comme barmaid. Il serait selon le Nouvel Observateur le fournisseur en drogue de la communauté étrangère de Pérouse. Cependant on n’a retenu aucune charge contre lui dans le meurtre bien qu’il reste suspect pour la police.
Elle ne se souvient pas si son ami Raffaele était là ou non.
Par la suite elle revient sur ses déclarations et prétend ne pas se trouver sur les lieux.



Raffaele Sollecito

Etudiant à l’université de Perugia, fils d’un urologue réputé, il ne connaissait Amanda Knox que depuis deux semaines.
Il affirme qu’il surfait sur Internet dans sa chambre la nuit du meurtre, ce qui n’est pas confirmé par l’analyse des connexions. Il reconnaît qu’il fumait de la marijuana le soir du meurtre.
Son ADN a été retrouvé sur les lieux du crime et on a trouvé dans le sang de la victime une empreinte de pas correspondant à une de ses chaussures.

Rudy Hermann Guede

Un ivoirien, de 20 ans à l’époque, est arrêté le 20 novembre 2007 en Allemagne par Interpol. On avait utilisé son activité sur Facebook pour retrouver sa trace.

Il était élevé par une famille de Pérouse après que son père l’ait abandonné sur place. Son tuteur, Paolo Caporali, était déçu par lui, et le décrit comme un « énorme menteur » qui n’allait pas à l’école et n’aimait pas le travail. Il jouait dans l’équipe locale de basket-ball.

On a trouvé son ADN sur les lieux et il serait coupable de viol. Obligé de reconnaître sa présence sur les lieux, il prétend l’avoir quitté avant le crime.
Sa version des faits est la suivante: Il a entendu hurler Kercher et vu s’échapper le meurtrier, un italien inconnu au cheveux noirs qui tenait un couteau. L’homme lui lance: « Vous allez avoir des ennuis, bâtard de noir ». Il a alors eu peur et s’est enfui en Allemagne.

Cette version des faits, les enquêteurs la trouvent improbable et fantaisiste.

Profiling

Le corps a été retrouvé nu enveloppé dans une couverture. Les enquêteurs interprètent ce fait comme un geste de pudeur venant d’une femme, ce qui accuserait Amanda. C’est un peu léger.
La culpabilité présumée d’Amanda semble la version qui plaît à la presse qui titre des articles à sensation sur le monstre du campus. Cependant son mobile est nul.
Guede est le seul qui se soit enfui, ce qui le rend coupable au minimum de viol.
Si les trois étaient présents sur les lieux on peut penser que chacun d’eux se serait fait un plaisir d’accuser l’un des deux autres. Mais seule la présence de Guede est en fait établie. Les deux autres affirment n’être pas présent et la seule chose qui les accuse réellement, c’est l’ADN, dont on sait maintenant que les traces trouvées ne sont pas concluantes.

Le verdict

Un juré Italien à condamné Amanda Knox à 26 ans de prison et Sollecito à 25 ans.
Ils sont âgés de  22 et 25 ans. Leur victime avait 21 ans.
En entendant le verdict, Sollecito est resté impassible. Amanda a enfoui sa tête dans la torse de son avocat en pleurant. Tandis qu’on l’emmenait vers la prison,  sa soeur Deanna ne pouvait se contrôler et pleurait bruyamment dans la salle silencieuse du tribunal.

Rudy Guede qui avait choisi une procédure accélérée à déjà été jugé le 28 octobre 2008 et condamné à 30 ans de prison pour viol et meurtre. Il a été condamné en appel à 16 ans.

Les défenseurs de Knox estiment qu’il n’y a pas de preuve contre leur cliente et que Guede est le seul coupable évident.

La vie d’Amanda Knox à la prison de Capanne

Amanda Knox et Sollecito, qui tous deux se disent innocents, sont séparés. Amanda partage sa cellule de 9 m2 avec une américaine de 53 ans, condamnée à 4 ans pour usage de drogue. Elle est détenue à Capanne, non loin de Pérouse.
Elle dispose d’une douche, de toilettes et d’un bidet.

Pour les loisirs, on fournit une salle de ping pong, la télévision et les  journaux mais elle affirme ne par regarder la télévision ni lire les journaux.
Elle a le droit d’écrire mais pas d’envoyer d’e-mails ni de téléphoner.

Un groupe composé de deux avocats et deux reporter lui a rendu visite en décembre et ont pu lui parler. Caméras et magnétophone étaient interdits et on ne devait pas parler du procès.

Ce n’est que quand elle à entendu des mots anglais qu’elle est descendue de son lit. Beaucoup d’américains la croient innocente. On lui a d’abord demandé comment elle allait avant de lui parler de ce qu’elle ressentait.

Après le verdict, elle se sentait horriblement mal, dit-elle. Les gardes ont du la soutenir, toute la nuit.

A la fin de la visite, elle se laisse aller à ses émotions. « Je suis inquiète parce que je ne se sait pas ce qui est en train de se passer.  » Ce qui lui manque le plus, dit-elle, c’est sa famille et aussi l’université. Elle aimerait pouvoir continuer ses études mais peut difficilement communiquer avec ses professeurs.

Le groupe est repassé devant sa cellule en repartant, et on l’a vue sur son lit, lisant des lettres. Elle s’est penchée et à dit « Ciao ».

Procès en appel

En juin 2011 commence un procès en appel, qui débute par une révélation.

Selon le codétenu de Rudy Guede, celui-ci lui aurait avoué que Knox et Sollecito étaient innocents. Mais devant la cour, Guede a totalement nié avoir fait ces révélations. Mario Alessi qui est détenu pour avoir tué un enfant prétend que Guede lui aurait avoué s’être rendu avec un complice dans la maison dans l’intention de violer Meredith Kercher. Cela aurait fini par son meurtre par le complice inconnu.

La défense a obtenu de pouvoir réaliser une autre expertise de l’ADN retrouvés sur le couteau et attribué à Meredith Kercher mais jugé de qualité douteuse. Une nouvelle expertise indépendante à montré qu’on ne pouvait se baser sur cet ADN qui pouvait avoir été contaminé par la police.

Amanda Knox fait une déclaration émouvante devant le jury disant qu’elle n’était pas là ce soir (sur les lieux du crime), qu’elle voulait rentrer chez elle et demande qu’on ne la prive pas de sa vie. Elle a alors 24 ans.

Le 3 septembre 2011, Amanda Knox est acquittée en appel du meurtre de Meredith Kercher. Rafaelle Sollecito est également acquitté.

Le 26 mars 2013, la cour de cassation a annulé la décision à la demande des parents de M. Kercher, jugeant la décision superficielle. Un nouveau procès devra avoir lieu, à Florence cette fois et non plus à Pérouse. Il est peu probable qu’Amanda Knox se rende en Italie pour participer à l’évènement.

Le 30 janvier 2014, lors de ce troisième procès, Amanda Knox a été reconnue coupable et condamnée à 28 ans de détention. Raphael Sollecito a également été condamné et arrêté dans le nord de l’Italie. Cela n’a pas été le cas d’Amanda Knox qui se trouvait aux USA.
Le 3 février, le ministre de la justice italienne a annoncé l’ouverture d’une enquête sur la juge qui a lu le verdict, Alessandro Nencini, en raison de commentaires qu’il a fait devant les média. Il avait estimé que le fait qu’un accusé ne soit pas présent au procès était son droit mais que cela privait de sa voix (pour se défendre).
Les deux condamnés ont encore la possibilité de faire appel.

Références et informations

Vidéo situant le drame, intitulée « Sex, mensonges et meurtre »:

Vidéo de Amanda Knox:

Les commentaires sont clos

Dernier article