Snipers à Dallas

Lors d’une manifestation de protestation contre la mort d’un noir, tué dans sa voiture sans raison sérieuse par un policier à Falcon Heights dans le Minnesota, un sniper tire sur les policiers et en tue 5.

Vidéo montrant le tireur, agissant de façon posée, exécutant un policier.

Cela s’est passé à Dallas, dans le Texas.

Lorsque les premiers coups de feu ont été entendus, les policiers se sont précipités bravement pour protéger les manifestants. Ils ne se doutaient pas que c’étaient eux qui étaient visés.
En fait le département de police de Dallas, contrairement à d’autres, à une bonne réputation. Personne ne se plaint de ce corps dirigé par le chef Brown, qui est en phase avec la communauté.  Cela ajoute encore à la bêtise de cet acte.

Rappelons qu’il y a 11 000 morts par armes à feu chaque année aux USA.

Même vidéo sur Youtube. Le tireur contourne un pilier pour tuer un policier.

Vidéo suivante. Les policiers investissent les lieux. Sur la fin on les voit autour du policier mort.

Le tireur

De nombreux indices indiquaient que le tireur avait reçu un entrainement militaire. Cela est bien confirmé.

Micah Johnson a d’abord été vu dans les étages d’où il tiré sur les policiers, dans le dos. Puis il est filmé dans la rue, en tenue militaire. On le voit sur la vidéo ci-dessus contourner un pilier pour abattre un des policiers.

Après quoi il s’est réfugié dans un garage où il était impossible de le déloger. On a envoyé un robot muni d’une bombe que l’on a fait exploser.  Avant de mourir il a hurlé qu’il voulait tuer autant de policiers blancs que possible.

Il avait servi dans l’armée de 2009 à 2015 comme simple soldat. En Afghanistan il est accusé de harcèlement sexuel par une femme soldat, il vole notamment des sous-vêtements. Il évite la « la décharge dans le déshonneur » (dishonorable decharge) en renonçant à sa solde. La honte qu’il ressent vis à vis de sa famille qui postait des photos de lui en tenues militaires, le pousse vers un extrémisme racial.

Son compte Facebook, maintenant supprimé, contenait de violentes diatribes contre les blancs.

Il avait des liens avec le African American Defense League dont le leader appelle à tuer des policiers blancs. Les policiers ont trouvé à son domicile d’autres armes et des préparatifs pour confectionner des bombes. Apparemment il a commencé tout cela antérieurement aux événements de Falcon Height et autres actes récents similaires, et se préparait à d’autres actions plus meurtrières.